Le président Aziz : le dossier malien est très complexe et nous ne pouvons pas l’ignorer


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 2 Juin 2016



Le président Aziz : le dossier malien est très complexe et nous ne pouvons pas l’ignorer

Dans un entretien avec le journal français « l’opinion », le président Mohamed O. Abdel Aziz a déclaré que le dossier de la crise malienne était très compliqué et qu’il était déjà posé pendant la colonisation.

La Mauritanie, en tant que pays voisin du Mali et partageant avec lui l’appartenance à la région du Sahel et l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal, ne pouvait ignorer ce qui se passe dans ce pays, car les mêmes populations se trouvent des deux côtés de la frontière.

Le président Aziz a dit que le problème malien ne pouvait pas être réglé par la signature d’un accord, mais qu’il fallait que toutes les parties déploient davantage d’efforts et de sacrifices, et le gouvernement malien doit faire plus en faveur des populations.

Pour O. Abdel Aziz les revendications avancées par certains groupes sont irréalistes et irréalisables, puisque demandant la partition du pays.

Ces groupes doivent être plus réalistes et qu’ils prennent en compte les capacités du gouvernement malien, même s’ils ont le droit de réclamer l’eau potable, l’électricité, la santé et les infrastructures.

Le président Aziz a accusé les autorités maliennes de complaisance à l’endroit des groupes terroristes, particulièrement au temps de l’ancien président Amadou Toumani Touré qui avait noué des relations avec les groupes terroristes.

Evoquant la question libyenne, O. Abdel Aziz  a dit qu’elle a été catastrophique pour la région, les groupes terroristes étant devenus mieux armés ayant disposé de l’arsenal militaire du régime de Kadhafi.

Le président Mohamed O. Abdel Aziz a nié toute participation dans l’opération Barcan de l’armée française au Mali, reconnaissant cependant une bonne coopération avec la France et avec les Etats Unis.

Nous avons des instructeurs français à Atar.

Nous échangeons les renseignements avec le Mali et le Sénégal ainsi que d’autres pays.

 

 

 















GABONEWS APAnews