Le président Bissau guinéen limoge de façon inattendue, le chef d’état-major de l’armée


Saharamedias+Agences
Mardi 16 Septembre 2014


Le président de la Guinée Bissau, José Mario Vaz, a remercié, de façon inattendue, le chef d’Etat-major des armées le général Antonio Indjai qui s'est fait connaitre lors de la guerre civile bissau-guinéenne des années 1990.


Le président Bissau guinéen limoge de façon inattendue, le chef d’état-major de l’armée
A la tête des armées depuis 2010, il avait mené un coup d'Etat militaire dans ce pays d'Afrique de l'Ouest en 2012.
Aucune raison n'a été donnée pour expliquer cette décision et on ne sait pas encore qui occupera le poste.
Certains observateurs pensent qu’en limogeant le chef de son armée, José Mario Vaz a fait un geste en direction de ceux qui, au sein de la société bissau-guinéenne, demandaient une réforme de l'armée, gangrénée par les affaires de trafic de stupéfiants.
Plusieurs officiers bissau-guinéens ont en effet été accusés d’avoir fait du pays un hub du trafic de narcotiques.
L'année dernière, le général Indjai avait été inculpé par un juge américain, pour « narco-terrorisme ». Il est accusé d'avoir fourni des armes aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et de trafic de drogue.














GABONEWS APAnews