Le président Wade pour une zone de sécurité en vue d'arrêter la progression des islamistes


saharamedia
Samedi 25 Septembre 2010



Le président sénégalais, maître Abdoulaye Wade, s'est prononcé en faveur de la création "d'une zone de sécurité" entre le Sénégal,  le Mali et la Mauritanie pour arrêter la progression des islamistes" vendredi soir devant la presse.

Le chef de l'Etat  du Sénégal s'exprimait ainsi dans le salon d'honneur de l'Aéroport International Léopold Sedar Senghor de Dakar, au terme d'un voyage à l'étranger.

Maître Wade n'a pas donné plus de précisions sur la nature de l'alliance à trois (3) pays visant à contenir la poussée islamiste.

Toutefois, sa proposition tombe un peu plus d'une semaine après l'enlèvement  au Nord Niger de 7 employés des entreprises AREVA et SATOM parmi lesquels 5 français et 2 africains. Un acte revendiqué par Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI).

Et quelques jours après de violents combats ayant opposé l'armée mauritanienne à des éléments islamistes au Nord Mali.

Le problème de la coordination  entre les Etats de l'espace sahélo-saharien reste une grande faille dans la lutte contre le terrorisme, malgré le droit de poursuite réciproque admis par les uns et les autres.















GABONEWS APAnews