Le président de l’Assemblée nationale s’apprête à dévoiler les réactions des partis politiques à son initiative de sortie de crise


Sahara Médias - Nouakchott
Lundi 24 Septembre 2012



Le président de l'Assemblée nationale, et du parti APP, Messaoud Ould Boulkheir
Le président de l'Assemblée nationale, et du parti APP, Messaoud Ould Boulkheir
Il est attendu que le président de l’Assemblée nationale, et du parti Alliance populaire progressiste (APP), Messaoud Ould Boulkheir, dévoile à l’opinion publique nationale et internationale, au cours de la semaine, la réponse – ou plutôt les réponses – données à son initiative de sortie de crise lancée il y a plusieurs mois.
Et, selon cette source, membre des instances dirigeantes de l’APP, c’est la nature des réponses qui seront portées à la connaissance du public qui déterminera l’attitude future de la Coalition pour une Alternance Pacifique (CAP) à laquelle appartient l’APP, surtout en ce qui concerne la mise en œuvre du dialogue auquel elle a participé avec le pouvoir.
Une autre source, au sein de la Coalition Rencontre Nationale (membre de la Majorité) comprenant les partis Adil, MPR, RD ainsi que l’initiative Appel pour la Nation, a indiqué que ce regroupement sera officialisé tout juste après la déclaration de Messaoud Ould Boulkheir, et qu’il pourrait aussi compter dans ses rangs les partis de la CAP. Cette source a indiqué dans une déclaration à Sahara médias que la naissance de cette nouvelle alliance politique a été retardée pour mieux voir la nouvelle configuration politique et connaitre les réactions des uns et des autres à l’initiative du président de l’Assemblée nationale, assurant qu’elle bénéficiera de l’adhésion de partis de la majorité présidentielle et de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) et qu’elle sera « la plus grande force politique du pays », selon son expression.














GABONEWS APAnews