Le président de l’institution de l’opposition démocratique appelle les députés à rejeter les amendements constitutionnels


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 23 Février 2017



Le président de l’institution de l’opposition démocratique appelle les députés à rejeter les amendements constitutionnels
L’institution de l’opposition démocratique a demandé aux députés de rejeter les amendements démocratiques, sur lesquels s’est penché mercredi le parlement, dans une session extraordinaire.

Selon le président de cette institution, El Hacen O. Mohamed, l’instabilité de la constitution mauritanienne affectera l’image des symboles, affecte sa crédibilité, surtout si les amendements proposés n’ont pas de justifications claires ni convaincantes.

Ces propos sont contenus dans une lettre adressée aux députés, une lettre dans laquelle O. Mohamed s’est demandé l’utilité de tels amendements, dans une conjoncture comme cela et en l’absence de consensus.

Le président de l’institution démocratique a ajouté que les constitutions, pour leur élaboration et pour leur modification, exigent un niveau de consensus pour ne pas dire unanimité.

« Ces amendements, ajoute O. Mohamed, n’apportent rien de nouveau au citoyen, qui aspire plutôt à des mesures à même de faire baisser les prix ou qui peuvent lui permettre de disposer d’un enseignement adéquat et une santé de qualité. »

Il interpelle enfin « les députés à prendre conscience de l’étape que traverse le pays et sa singularité, et les invite à refuser de cautionner, devant Allah et devant l’histoire, la manipulation de ce que nous avons de plus cher, la constitution du pays. »
 














GABONEWS APAnews