Le président de l’opposition démocratique dénonce des entraves majeures au fonctionnement de son institution


Nouakchott - Saharamédias
Dimanche 1 Janvier 2017



Le président de l’opposition démocratique dénonce des entraves majeures au fonctionnement de son institution
Le président de l’institution de l’opposition démocratique, El Hacen O. Mohamed, a dénoncé les obstacles majeurs dressés par le gouvernement devant son institution depuis qu’elle a échu à Tewassoul.

O. Mohamed qui s’exprimait devant la « Choura » de son parti, a rappelé que le gouvernement a reporté pendant un an l’installation du bureau de l’institution, gelé l’ensemble des lois la régissant puis réduit considérablement son budget, à telle enseigne qu’il n’était plus suffisant pour payer son personnel et la location du siège.

El Hacen O. Mohamed a par ailleurs révélé que les lettres de protestation adressée au gouvernement sont restées sans suite, de même que celles adressées aux ministres à propos de dossiers relevant de leurs compétences, exception dit-il d’une seule à propos de la pollution environnementale.

Il a ajouté que le premier ministère a refusé à l’institution le droit de contrôler l’action du gouvernement par le recours à des compétences de l’opposition prétextant qu’elle n’était pas concernée par la question du contrôle et l’a empêché d’accéder aux données.

Le président de l’institution de l’opposition démocratique a ajouté que les correspondances adressées au conseil constitutionnel pour protester contre les agissements de la présidence et du gouvernement sont restées sans suites.

Dans ces conditions, ajoute O. Mohamed, il ne restait plus à l’institution que se manifester à travers les communiqués soulignant cependant d’importantes réalisations en matière de gestion qui ont permis entre autres de mettre sur pied et équiper un siège digne de l’institution, de lancer un site et d’ouvrir une page sur face book.
 
 
 
 














GABONEWS APAnews