Le président guinéen, Alpha Condé, pour une intervention militaire africaine dans le nord Mali


saharamedia
Mercredi 4 Juillet 2012



Le président guinéen, Alpha Condé, pour une intervention militaire africaine dans le nord Mali

Le président de Guinée Conakry, le professeur Alpha Condé, a déclaré soutenir une « solution militaire » menée par des « forces africaines » dans le nord Mali occupé par Al qaeda au Maghreb Islamique (AQMI), précisant que le monde entier « est préoccupé par ce qui se passe dans cette zone ».

 

Le président guinéen a ajouté, dans une déclaration à la presse, à sa sortie d’une rencontre avec le président français, François Hollande, qu’il « faut combattre AQMI et ceux qui portent atteinte à ce qui était l’honneur de l’Afrique », dans une allusion on ne peut plus claire à ANçar Edine qui a détruit les mausolées dans la ville historique de Tombouctou.

 

Alpha Condé a poursuivi en disant : « il est clair que la solution avec les groupes islamistes ne consiste pas en les négociations mais dans une intervention militaire rapide », souhaitant que le Conseil de sécurité « présente une solution rapide à la crise au nord Mali », selon son expression.

Il a indiqué que cette intervention militaire « doit être menée par toute l’Afrique et non seulement par la CEDEAO (communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest), précisant que l’action militaire est « nécessaire parce que la présence des groupes islamistes armés n’est pas une menace pour le continent seulement mais aussi pour le reste du monde ».

Signalons que le Mali et l’Algérie avaient exprimé hier mardi, par l’entremise de leurs ministres des Affaires étrangères, leur désir de trouver « une solution diplomatique » à la crise dans le nord Mali, alors que le Niger, pays voisin avec une population touarègue importante ayant mené elle aussi une rébellion armée, pousse à l’action militaire.















GABONEWS APAnews