Le président ivoirien appelle la Mauritanie et l’Algérie à intervenir au Mali


Sahara médias - Abidjan
Samedi 19 Janvier 2013



Le président ivoirien appelle la Mauritanie et l’Algérie à intervenir au Mali
Le président ivoirien Alassane Ouattara, a appelé la  Mauritanie et l’Algérie à prendre part, à côté de la Communauté  économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) à la guerre livrée actuellement au Mali pour en finir avec ce qu’il a qualifié de « forces terroristes » au nord Mali, indiquant que l’incident d’In Amenas « se justifie cette intervention si elle ne la  rend pas nécessaire ».
Dans son discours à l’ouverture d’un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cedeao, qui se tient ce samedi à Abidjan et dont il assure la présidence, il a salué la décision prise par la  Mauritanie de fermer ses frontières et de permettre le survol de son espace aérien par les forces internationales pour frapper les groupes islamistes armés », selon son expression.
Parallèlement à cela, le président ivoirien a demandé au Burkina Faso de poursuivre ses efforts en vue d’une solution pacifique, « par le dialogue », à la crise malienne et a mis en garde l’armée malienne contre « l’immixtion dans les affaires politiques ».
Ce sommet de la Cedeao vise à prendre « des mesures supplémentaires » pour trouver une issue à la  crise malienne qui a connu, ces derniers jours, une évolution dangereuse.














GABONEWS APAnews