Le rassemblement des forces démocratiques accuse le maire de Nouadhibou de malversation et exige l’envoi dans la capitale économique d’une commission de contrôle


saharamedia
Mercredi 8 Septembre 2010



Dans un communiqué parvenu ce matin à la rédaction de saharamedias, le RFD principal parti d’opposition en Mauritanie ne passe pas par 4 chemins pour décrire la situation de crise qui secoue la commune centrale de Nouadhibou et dont les populations continuent de subir les conséquences.

A l’origine de la crise un problème  « gestion opaque et unilatérale  de la mairie caractérisée par la gabegie, le clientélisme et le népotisme », selon le RFD, qui rappelle avoir dénoncé ces pratiques à plusieurs occasions.

 

Le rassemblement des forces démocratiques révèle que le maire et certains des conseillers municipaux s’accusent aussi « mutuellement de détournement et d’attributions de faveurs illicites, oubliant les préoccupations des populations confrontées aux problèmes de précarité, chômage, hausse des prix des produits de première  nécessité, problèmes  de santé, insalubrité, inondation et coupures intempestive d’eau potable et électricité », toujours selon le communiqué de ce parti d’opposition.

 

Le RFD rend le maire  responsable et exige du pouvoir central à Nouakchott l’envoi d’une commission de vérification et de contrôle  pour faire la lumière sur la gestion des comptes de la mairie.

En attendant, le rassemblement des forces démocratiques épingle les autorités pour leur complaisance et   complicité face une situation qui persiste depuis longtemps au détriment des populations de Nouadhibou.















GABONEWS APAnews