Le secteur minier, l’approvisionnement en eau de Nouakchott et divers dossiers au menu de la réunion du gouvernement du jeudi 4 novembre


saharamedia
Vendredi 5 Novembre 2010



Le secteur minier, l’approvisionnement en eau de Nouakchott et divers dossiers  au menu de la réunion du gouvernement du jeudi 4 novembre

Les améliorations dans l’évolution du secteur minier, l’approvisionnement en eau potable de la ville de Nouakchott  et le plan de lotissement pour l’extension et la modernisation de la ville de Kaédi, ont été entre autres  les  dossiers au menu de la réunion du gouvernement tenue jeudi.

Un conseil des ministres qui a duré plus longtemps que la moyenne habituelle.

 

Le gouvernement a notamment  entendu une communication du ministre des mines et de l’industrie sur « le suivi des programme d’investissements dans l’exploration minière ».

 

Celle-ci fait état « des améliorations observées dans l’évolution du secteur minier, grâce notamment au nouveau cadre légal-objet de plusieurs textes innovants, qui a permis l’installation d’une cinquantaine d’opérateurs de haute renommée  avec 172 titres miniers ».

Un contexte qui a eu pour effet  une intense activité de recherches et « une augmentation substantielle des recettes cadastrales au cours des 2 dernières années 2009/2010 ».

Des résultats « probants,  qui attestent de la pertinence » de la nouvelle politique dans le secteur et de la nécessité de poursuivre « le contrôle des activités et la promotion à grande échelle du potentiel minier ».

La Mauritanie, rappelle-t-on, dispose d’un important potentiel minier (fer, cuivre, or…..).

Une autre communication présentée au cours de la réunion du jeudi porte sur l’approvisionnement en eau de la ville de Nouakchott à partir du fleuve Sénégal (situé à plus de 200 kilomètres) grâce au projet « Aftout-Esshali ».

Celle-ci   est réalisée  à hauteur de 82.000m3/j, desservant actuellement plusieurs quartiers.

Toutefois, il persiste un déficit de 18.000m3/jour par rapport aux 100.000m3/jour nécessaires à la couverture totale. D’où le manque ressenti dans certains quartiers.

Celui « sera comblé à brève échéance par le système et les différents travaux en perspective » selon un communiqué du gouvernement.

Le conseil des ministres a également examiné et adopté un projet de loi  portant loi rectificative des finances 2010 et un projet de décret portant approbation et déclaration d’utilité publique d’un plan de lotissement pour l’extension et la modernisation de la ville de Kaédi.

Le gouvernement a par ailleurs entendu une communication sur la situation préoccupante de la sécurité dans le secteur des transports avec une forte poussée des accidents de circulation entre 2003 et 2010.















GABONEWS APAnews