Le syndicat libre des instituteurs de Mauritanie dénonce le comportement « non responsable » de certains DREN


saharamedia
Lundi 16 Mai 2011



Le syndicat libre des instituteurs de Mauritanie, affilié à la Confédération nationale des travailleurs de Mauritanie (CNTM) a dénoncé vivement le comportement « non responsable » de certains directeurs régionaux de l’éducation nationale (DREN).

Dans ce cadre, le syndicat a indexé, plus particulièrement, le DREN du Hodh Chargui qui ne « ménage aucun effort pour faire renoncer les enseignants à la grève projetée pour les 16 et 17 mai courant.

Dans un communiqué dont Sahara média a reçu une copie, le syndicat précise : « certains directeurs régionaux de l’éducation utilisent des moyens peu amen pour faire renoncer les enseignants à leurs revendications pourtant légitimes ». Le syndicat accuse également certains inspecteurs départementaux d’user et d’abuser de leur position dominante pour plier la volonté des instituteurs et les amener à renoncer à leur grève.

 














GABONEWS APAnews