Le trafic fait perdre à L’Afrique 80 milliards de dollars annuellement


Saharamédias - Agences
Dimanche 2 Juillet 2017



Le trafic fait perdre à L’Afrique 80 milliards de dollars annuellement
La commission économique des nations unies pour l’Afrique a révélé samedi à Addis Abéba que les afflux financiers illégaux vers l’Afrique font perdre annuellement au continent 80 milliards de dollars.

L’institution africaine a souligné la nécessité de réduire ces flux afin qu’elle puisse exécuter les programmes qu’elle a conçus.

Intervenant devant la 31ème session du conseil exécutif de l’union africaine, le président de la commission, Abdalla Hamdouk, que ces flux financiers illégaux ont un impact négatif sur le développement et la gouvernance en Afrique.

Il a demandé la mise en place d’une approche concertée à travers l’adoption de mesures concrètes pour mettre un terme à ces flux.

Lors de cette réunion préparatoire du 29ème sommet de l’union africaine prévu lundi et mardi prochains, Hamdouk a souligné l’importance de la promotion des échanges interafricains pour une meilleure dynamique économique du continent, l’accroissement des échanges commerciaux et l’investissement local à travers une complémentarité régionale.

Dans le même ordre d’idées il a insisté sur la nécessité d’améliorer la gestion globale de l’économie et le climat des affaires dans le continent.

« La bonne gouvernance et les réformes économiques, selon Hamdouk, sont indispensables pour attirer les investisseurs étrangers » insistant par ailleurs sur l’importance du capital humain, sans lequel il ne peut y avoir de développement.
 
 
 














GABONEWS APAnews