Les Etats-Unis saluent l'adoption d'une constitution intérimaire au Burkina


Saharamedias/Agences
Mardi 11 Novembre 2014


Les Etats-Unis ont salué l'adoption par l'opposition et la société civile au Burkina Faso d'une "Charte de la transition", constitution intérimaire adoptée dimanche soir régissant la structure et le fonctionnement des futures autorités de transition.


Les Etats-Unis saluent l'adoption d'une constitution intérimaire au Burkina
La porte-parole du département d'Etat Jennifer Psaki a indiqué dans un communiqué que Washington saluait ce texte mis au point au cours de laborieuses discussions entre "les partis politiques, la société civile, les responsables religieux et les autorités coutumières".
"Nous appelons instamment à la poursuite de progrès dans les discussions entre ces groupes et l'armée afin qu'un terme soit rapidement mis à cette crise et que le processus de reconstruction de la démocratie au Burkina Faso commence".
Le président burkinabè Blaise Compaoré a été chassé du pouvoir par des manifestations monstres le 31 octobre, après 27 ans de règne. Il avait voulu modifier la Constitution du pays pour se maintenir au pouvoir.
L'opposition et la société civile ont transmis lundi à l'armée leur "Charte de la transition". Les militaires "ont reçu le document, ils vont venir le travailler et voir quelle est la suite des choses", a déclaré le pasteur Henri Yé, président de la Commission qui a rédigé ce texte.
Washington a également souligné lundi "l'urgence" à ce que le pays redevienne un Etat constitutionnel, appelant les "hommes et femmes de l'armée du Burkina Faso à retourner à leur mission première, à savoir protéger l'intégrité du territoire du Burkina Faso et la sécurité de ses citoyens".














GABONEWS APAnews