Les Négro-mauritaniens dénoncent leur mise à l’écart des ministères de souveraineté


Saharamédias/Nouakchott
Samedi 15 Février 2014


Le secrétaire général de l’Alliance populaire progressiste (APP), Ladji Traoré a dénoncé la mise à l’écart des Négro-mauritaniens de l’ensemble des ministères de souverainté dans le nouveau gouvernement du Premier ministre Moulau Ould Mohamed Laghdaf.


Ladji Traoré, secrétaire général de l'APP
Ladji Traoré, secrétaire général de l'APP
La déclaration de Ladji Traoré a été faite au site Cridem ce vendredi, dans son commentaire sur la formation du nouveau gouvernement rendue publique mercredi dernier.
Concernant l’accord passé avec l’Union pour la République (UPR), parti au pouvoir en Mauritanie, pour l’élection de la présidence de la Communauté urbaine de Nouakchott (CUN), Ladji Troré a déclaré « nous sommes un parti d’opposition certes mais nous restons souverain dans nos décisions ». Et le secrétaire général de l’APP d’ajouter : « oui, nous avons passé un accord avec l’UPR au terme duquel nous obtenons le poste de vice-président de la CUN mais aussi la présidence de deux des plus importantes commissions de la Communauté mais celles-ci ne sont pas encore installées ».
 
 














GABONEWS APAnews