Les USA arrêtent l'ex-chef de la Marine de Guinée-Bissau pour trafic de drogue


Sahara médias avec Agences
Samedi 6 Avril 2013



Les USA arrêtent l'ex-chef de la Marine de Guinée-Bissau pour trafic de drogue
 L'ex-chef de la Marine de Guinée-Bissau, José Américo Bubo Na Tchuto, a été arrêté au large du Cap-Vert avec quatre personnes, pour trafic de drogue et d'armes, liées à la guérilla colombienne, a affirmé vendredi à l'AFP une source au Cap-Vert proche du dossier.
Le contre-amiral Bubo Na Tchuto a été arrêté avec quatre autres personnes impliquées dans des trafics de drogue et d'armes et qui sont probablement de nationalité bissau-guinéenne, a indiqué cette source qui s'est exprimée sous le sceau de l'anonymat.
Il existe une articulation prouvée entre les personnes arrêtées et les narco-trafiquants colombiens et les Farc, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (guérilla marxiste), la plus ancienne rébellion d'Amérique latine, en lutte depuis près d'un demi-siècle, a-t-elle ajouté.
Selon la même source, l'opération ayant abouti à l'arrestation des cinq personnes a été préparée depuis longtemps entre le Cap-Vert et les USA.
L'arrestation de Bubo Na Tchuto a été annoncée jeudi. Le contre-amiral figure depuis 2010 sur la liste des barons de la drogue établie par les Etats-Unis.
Le Premier ministre cap-verdien José Maria Neves a déclaré vendredi sur la radiotélévision cap-verdienne (RTC) que cette arrestation est survenue dans les eaux internationales, près du Cap-Vert à la suite d'une opération des forces américaines.
Bubo Na Tchuto, personnage controversé en Guinée-Bissau, est soupçonné d'être impliqué dans plusieurs coups de force avortés ou réussis dans cet Etat à l'économie précaire.
Il a été accusé d'avoir été l'auteur d'un coup d'Etat manqué le 26 décembre 2011. Il avait été arrêté, puis libéré avec 18 autres codétenus le 20 juin 2012 sur ordre de l'actuel chef de l'armée bissau-guinéenne, le général Antonio Indjai.
Depuis sa libération, il était étroitement surveillé à Bissau, car il jouit d'une grande popularité au sein des forces armées.
Certains soldats le disent efficace sur le terrain, bon manager et proche de la base. Ce sexagénaire athlétique, marié et père de plusieurs enfants, est réputé généreux.
Pays en proie depuis son indépendance du Portugal, en 1974, à une instabilité chronique, avec des coups d'Etat récurrents -avortés ou réussis- et des violences où l'armée joue un rôle prépondérant, la Guinée-Bissau est devenue une zone de transit de narcotrafiquants.
 
 
 














GABONEWS APAnews