Les agresseurs de Zeyneb : « nous l’avons brûlé quand on s’est rendu compte qu’elle nous a reconnus »


Saharamedias/Nouakchott
Lundi 29 Décembre 2014


Trois jeunes qui ont été appréhendé, suite au viol puis au meurtre par le feu de la jeune fille Zeyneb dans la moughataa d’Arafat, la semaine dernière, ont déclaré qu’ils ont brûlé leur victime quand ils se sont rendus compte qu’elle les a reconnus et qu’elle va les dénoncer.


Les agresseurs de Zeyneb : « nous l’avons brûlé quand on s’est rendu compte qu’elle nous a reconnus »
Les trois jeunes comparaissaient ce lundi devant le procureur de la République et ont reconnu tous les faits qui leur sont reprochés, revenant sur le déroulement des faits, indique une source judiciaire à Saharamédias.
Le procureur a ensuite ordonné le retour des trois accusés au commissariat de police du palais parce qu’il y avait un mineur parmi eux. Ils doivent être réentendus avant de comparaître à nouveau devant le procureur de la République.
Le viol de Zeyneb puis son assassinat, la semaine dernière, avait ému l’opinion publique nationale et reposé la question de l’insécurité grandissante à Nouakchott.
 














GABONEWS APAnews