Les centrales appellent Ould Abdel Aziz à ordonner au gouvernement d’ouvrir des négociations avec les partenaires sociaux


saharamedia
Lundi 4 Avril 2011



La coordination des centrales syndicales en Mauritanie a lancé un appel au président Aziz pour qu’il intime au gouvernement d’ouvrir sans tarder les négociations avec les partenaires sociaux, conformément aux lois et réglementes en vigueur dans le pays, et notamment ceux relatifs à la représentativité.

La coordination a qualifié de mépris et « d’ignorance des textes », dans un communiqué de presse, les conditions posées par la ministre de la Fonction publique (plateforme commune à tous les syndicats, dialogue au lieu de négociations sociales).

La Coordination a demandé au gouvernement de travailler en fonction du contenu des textes régissant le monde du travail en Mauritanie et à penser à déterminer les centrales syndicales les plus représentatives dans le pays en fonction des critères du Code du travail.

 















GABONEWS APAnews