Les commissions du parti au pouvoir en Mauritanie poursuivent leurs travaux et le congrès prend fin ce soir


saharamedia
Samedi 10 Juillet 2010



Les commissions du parti au pouvoir en Mauritanie poursuivent leurs travaux et le congrès prend fin ce soir

Les commissions de travail, formées par les participants au congrès de l'Union pour la République en Mauritanie, ont poursuivi leurs travaux pour la deuxième et dernière journée au palais des congrès dans la capitale, Nouakchott. Les commissions ont discuté des choix retenus la première journée du congrès et portant sur la définition de la stratégie politique du parti pour la période à venir, comme elles discuteront d'une série de recommandations concernant la nécessité de la représentativité de la base et la prise en compte de la dimension démographique dans la formation du Conseil national prochain. Des sources, au sein du Congrès, font cas  de la possibilité d'élargir le conseil national à 350 membres plutôt que de 100 sièges  ainsi que leur mise aux voix « en application des vœux du président, Mohamed Ould Abdel Aziz, pour qui les  instances dirigeantes doivent être une émanation des bases du Parti ». Ces sources qui ont préféré taire leurs noms ont, dans une déclaration à Sahara médias, fait part de leurs  « craintes de ce qu’elles ont décrit comme l'imposition de noms choisis d’avance pour leur mise aux voix. Ces sources demandent que les jeunes et les femmes puissent avoir la possibilité de traduire la vision du Président de la République de Mauritanie nouvelle ». Les commissions doivent soumettre au congrès leurs conclusions ce samedi soir avant l'adoption des documents et l'élection des instances dirigeantes du parti. Le nouveau président du parti prononcera un discours de fin des travaux du premier congrès ordinaire de l'Union pour le Parti République.

 

 

 















GABONEWS APAnews