Les détenus du mouvement IRA refusent d’être jugés à Aleg


Nouakchott - Saharamédias
Vendredi 17 Avril 2015



Les détenus du mouvement IRA refusent d’être jugés à Aleg
Le mouvement IRA a annoncé que son président et vice président Biram ould Dah ould Abeid et Brahim ould Bilal de même que leur codétenu Djibi Sow ont décidé de ne pas comparaitre devant le tribunal d’Aleg qui doit les juger en appel.

Selon ce mouvement la seule juridiction compétente en la matière serait un tribunal relevant du tribunal d’appel de Nouakchott.

Dans un communiqué publié hier jeudi le mouvement abolitionniste a condamné ce qu’il a appelé « la négation du droit et sa transgression par le pouvoir exécutif » et appelé les mauritaniens à s’opposer à l’utilisation par le pouvoir de la justice pour confisquer les droits élémentaires des citoyens.

IRA a appelé la communauté internationale et les partenaires au développement de la Mauritanie à obliger les autorités du pays à respecter les lois et leurs engagements internationaux garantissant les libertés individuelles et collectives des citoyens.

Le mouvement a par ailleurs réaffirmé que la détention, la privation et la torture de ses dirigeants ne sauraient altérer leur détermination pacifique à œuvrer pour une Mauritanie égalitaire et juste.














GABONEWS APAnews