Les dirigeants de l’opposition absents de Nouakchott pendant le du dialogue


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 28 Septembre 2016



Les dirigeants de l’opposition absents de Nouakchott pendant le du dialogue
Un certain nombre de partis politiques de l’opposition vont boycotter le dialogue que les autorités envisagent de lancer dès demain jeudi.

Les présidents de 5 d’entre eux seront hors de Nouakchott, au Qatar, en France ou aux Etats Unis d’Amérique.

Le président du parti Tewassoul est au Qatar pour prendre part à un congrès qui doit examiner les mutations que connait le mouvement des « frères musulmans ».

Deux autres présidents des partis membres du forum national pour la démocratie et l’unité,  l’UFP et ANAD, respectivement Mohamed O. Maouloud et Abdel Goudouss O. Abeidna se trouvent à Paris, le premier pour des raisons de santé, le second probablement pour affaires.

Le président du parti Hatem, Saleh O. Hanena a préféré suivre le déroulement de ce dialogue depuis les profondeurs de la brousse de la Wilaya du Hodh El Gharbi, où il fait bon de vivre en cette période de printemps.

Le président du rassemblement des forces démocratiques, Ahmed O. Daddah, opposant invétéré à tout dialogue avec le pouvoir, une situation qui a crée des dissensions au sein de sa formation politique, il est aux Etats Unis depuis quelques jours, où il a pris part à des réunions en marge de l’assemblée générale des nations unies qui vient de s’achever, avant d’entamer son repos annuel.
 
 
 
 














GABONEWS APAnews