Les divergences autour du droit de passage à l’origine de la fermeture de la frontière entre le Sénégal et la Gambie


Saharamédias/Dakar
Mercredi 23 Avril 2014


Le non respect de la taxe de passage entre le Sénégal et la Gambie a poussé le président Yaya Djameh a prendre la décision de fermer la frontière entre les deux pays, selon ce qu’ont affirmé des sources gouvernementales à Banjul.


Les divergences autour du droit de passage à l’origine de la fermeture de la frontière entre le Sénégal et la Gambie
Le journal « The Point », dans son édition de mardi, a indiqué, citant une source anonyme, que cette fermeture a été précipité  par les hésitations de transporteurs sénégalais quant à l’application de l’accord convenu avec le port autonome de Gambie noué récemment et destiné à mettre fin à la crise.
Et selon ce journal, la  rencontre a eu lieu au village de Keur Ayib, le 13 avril dernier, et l’accord a convenu de la baisse de la taxe payée par les véhicules sénégalais franchissant par le bac de 15000 francs CFA à 13500 francs CFA. Les transporteurs sénégalais réclamaient une taxe de 13000 francs, ce que le port autonome de Gambie a refusé.
 














GABONEWS APAnews