Les enfants utilisés de plus en plus par Boko Haram dans des attentats kamikazes, selon un rapport de l’UNICEF


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 12 Avril 2017



Les enfants utilisés de plus en plus par Boko Haram dans des attentats kamikazes, selon un rapport de l’UNICEF
L’organisation des nations unies pour l’enfance a annoncé mercredi que le rythme d’utilisation par Boko Haram des enfants dans les attentats kamikazes s’est accéléré cette année.

Dans un communiqué publié mercredi, l’UNICEF annonce que le mouvement terroriste a utilisé, depuis le début de cette année, 27 enfants kamikazes, dans les pays qui le combattent dans la région du lac Tchad.

Un chiffre en hausse par rapport à la même période de l’année dernière, alors que l’organisation a utilisé, en 2016, 30 enfants, à majorité des filles, pour ces mêmes attentats.

Selon l’UNICEF, Boko Haram a enlevé des milliers de personnes, utilisées comme bombes humaines, pour le combat ou comme épouses aux combattants du mouvement.

Dans son rapport, l’organisation onusienne, révèle qu’une jeune tchadienne de 16 ans avait perdu ses deux jambes, après que Boko Haram l’ait drogué et obligé à exploser sa charge explosive sur un marché très fréquenté.
 
 














GABONEWS APAnews