Les habitants d’Adel Bagrou demandent l’ouverture d’un lycée pour limiter la déperdition scolaire


saharamedia
Jeudi 4 Août 2011



Les habitants d’Adel Bagrou demandent l’ouverture d’un lycée pour limiter la déperdition scolaire

Les habitants d’Adel Bagrou, localité de l’est qui a rang de chef lieu d’arrondissement, ont demandé au ministère d’Etat chargé de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique l’ouverture d’un lycée pour limiter la déperdition scolaire qu’ils disent toucher de larges couches de leurs enfants arrivés à la fin de leur cursus du premier cycle secondaire.

Dans un contact téléphonique avec Sahara média, Moulay Abdalla Ould Mohamed Salem souligne, à ce sujet, qu’entre 60 et 70 élèves passent annuellement au lycée mais que les conditions difficiles de la plupart d’entre eux les empêchent de poursuivre leurs études dans d’autres villes du pays ».

Pour trouver une issue à ce problème, Ould Mohamed Salem propose au ministère de l’Education d’autoriser l’ouverture d’un lycée à Adel Bagrou et de lui affecter des professeurs, ajoutant que les habitants sont prêts à se charger du local, en attendant que l’Etat soit en mesure de construire les bâtiments nécessaires.

L’arrondissement d’Adel Bagrou dépendant de la moughataa d’Amourj, se situe à quelque 150 kilomètres au sud de la ville de Néma, capitale de la wilaya du Hodh Chargui. Peuplé de près de 30.000 habitants, Adel Bagrou est l’un des plus importants centres d’échange commercial entre la Mauritanie et le Mali.

 















GABONEWS APAnews