Les infirmiers organisent un sit-in devant l’Hôpital et réaffirment leur détermination à aller en grève le 7 avril prochain


saharamedia
Mardi 15 Mars 2011



Le président du syndicat des infirmiers mauritaniens, Abderrahmane Ould Hamoud, a, dans une déclaration à Sahara média, affirmé que les membres de son corps exigent de l’Etat « la réalisation d’un certain nombre de demandes envoyées aux autorités concernées et qui sont restées lettres mortes ».

Les infirmiers, qui ont organisé ce lundi matin un sit-in devant la grande porte du Centre Hospitalier National (CHN), demandent à pouvoir bénéficier de primes de risques, qu’ils disent n’avoir pas perçues depuis 2009, promettant d’organiser de semblables sit-in devant tous les hôpitaux de Mauritanie tant que leurs droits n’ont pas été recouvrés.

Ils ont également demandé au ministère de la Santé de régler le problème des salaires des infirmiers sortants en 2010, qui ont été « engagés officiellement par la Fonction publique et se trouvent sur les lieux de leur travail » ainsi que de 7 médecins engagés également depuis l’année dernière.

 

Pour les infirmiers, le département doit veiller à l’amélioration des conditions de travail du personnel de la santé, aussi bien à Nouakchott qu’à l’intérieur du pays, et faire en sorte que l’ensemble des primes en souffrance soient payés. Ils ont enfin mis en garde le ministère contre « les promesses souvent données mais qui ne sont jamais suivis d’actes sur le terrain ».

 















GABONEWS APAnews