Les ministres arabes de l'Intérieur réunis à Marrakech discutent des « périls de l'extrémisme » et de la meilleure stratégie pour le contrer


Saharamédias + MAP
Jeudi 13 Mars 2014


La 31ème session du conseil des ministres arabes de l’intérieur s’est ouverte, mercredi, à Marrakech avec, comme ordre du jour, l’examen de rapports sur l’usage illégal de la drogue et des substances psychotropes, la stratégie sécuritaire arabe ainsi que celle mise en œuvre pour lutter contre le terrorisme.


Les ministres arabes de l'Intérieur réunis à Marrakech discutent des « périls de l'extrémisme » et de la meilleure stratégie pour le contrer
A l’ouverture de cette réunion, le Roi Mohammed VI a estimé mercredi qu’elle est « une opportunité qui ne manquera pas de contribuer efficacement à prémunir la nation arabe (...) des périls de l'extrémisme, du terrorisme et de toutes les formes du crime organisé ».
La tenue de cette réunion, sur deux jours, est « une opportunité qui ne manquera pas de contribuer efficacement à prémunir la nation arabe (...) des périls de l'extrémisme, du terrorisme et de toutes les formes du crime organisé », a affirmé le Souverain dans un discours lu en son nom par le ministre de l'Intérieur, Mohammed Hassad.
Dans ce texte, publié par l'agence officielle MAP, le Roi s'est dit persuadé « que cette rencontre (...) sera couronnée par l'adoption d'une série de recommandations pratiques, à même d'apporter des solutions” pour “plus de sécurité, de quiétude, de stabilité, de progrès et de prospérité, dans la liberté et la dignité humaine ».
Ce rendez-vous de Marrakech, auquel assistent également des responsables d'organisations internationales comme Interpol, compte notamment à son ordre du jour, un « examen de l'état d'avancement (...) des stratégies arabes en matière de lutte contre le trafic de drogue, des stupéfiants et du terrorisme ».
L'an dernier, la réunion s'était déroulée à Ryad, en Arabie saoudite.
 














GABONEWS APAnews