Les nations unies mettent en garde contre la plus grande catastrophe humanitaire


Saharamédias - Agences
Dimanche 12 Mars 2017



Les nations unies mettent en garde contre la plus grande catastrophe humanitaire
Les nations unies ont mis en garde contre la plus grande catastrophe humanitaire depuis la fin de la deuxième guerre mondiale qui menace 20 millions de personnes dans trois pays africains et le Yémen à cause de la malnutrition et la famine.

Selon le secrétaire général adjoint de l’ONU, chargé de la coordination des opérations de secours d’urgence, Stephan Obrian,  « la planète terre fait face à la crise humanitaire dans son histoire depuis la deuxième guerre mondiale, 20 millions de personnes étant menacées de famine au Soudan, en Somalie au Nigéria et au Yémen ».

Le secrétaire général adjoint de l’ONU a ajouté « des personnes mourront en toute simplicité si des efforts collectifs ne sont pas entrepris au niveau mondial » ajoutant que le Yémen est le théâtre aujourd’hui de la plus grave crise humanitaire dans le monde.

Obrian estime qu’il faudrait impérativement 2,1 milliards de dollars pour secourir 12 millions de personnes.

Il a annoncé la tenue prochaine, en avril prochain à Genève, d’une conférence ministérielle pour réunir les fonds nécessaires, en présence du secrétaire général des nations unies, Antonio Gutterres.
 
 
.














GABONEWS APAnews