Les travailleurs de la SAMIA lancent un appel au gouvernement pour empêcher la faillite de la société


saharamedia
Jeudi 14 Juin 2012



Des travailleurs de la SAMIA (Société arabe des industries métallurgiques) ont lancé un appel au gouvernement mauritanien pour empêcher que cette entreprise ne tombe en faillite « à cause de la mauvaise gestion ».

Des sources proches des travailleurs indiquent que la direction de la société, nommée il y a quelques mois, a présenté de faux chiffres, surtout en ce qui concerne le rapport sur les trois derniers mois « qui est loin de la réalité ».

 

Les sources font savoir que les travailleurs « disposent de documents qui démentissent « les prétentions de la société d’avoir réalisé des bénéfices ayant atteint les 20 millions d’UM alors que la réalité est une perte sèche de 60 millions d’ouguiyas », précisant qu’une mission dépêchée par la SNIM confirme un tel fait.

 

Les travailleurs accusent ainsi la direction de la SAMIA de procéder à « une manipulation à grande échelle des chiffres, de verser dans le clientélisme dans le choix des travailleurs et de fournisseurs qui ont des liens de parenté avec le directeur », selon expression.

Nous signalons que Sahara média a tenté d’interpeller la direction de la SAMIA sur de telles accusations mais ses téléphones ne répondent pas.

Enfin, la SAMIA est une société qui exploite les gisements de gypse à travers une coopération entre la Mauritanie et l’Etat du Kuweit avec un partage des parts du capital entre la SNIM et des investisseurs koweitiens.















GABONEWS APAnews