Macron : le terrorisme au Sahel a influé sur la jeunesse française


Nouakchott - Saharamédias
Dimanche 2 Juillet 2017



Macron : le terrorisme au Sahel a influé sur la jeunesse française
Le président français Emmanuel Macron a affirmé dimanche à Bamako que son pays luttera contre le terrorisme, car tous les crimes et les destructions commis dans la région du Sahel au nom de la religion, influe sur la jeunesse française.

Le chef de l’état français a ajouté que les assassins qui tentent de diviser les peuples au nom de la religion après l’avoir déformée, doivent être stoppés eu égard au danger qu’ils représentent pour la cohabitation pacifique des peuples.

Intervenant lors du sommet du G5, le président Macron a déclaré qu’il poursuivra l’action de son prédécesseur François Hollande, ajoutant qu’il existe une profonde dynamique entre son pays et les peuples des 5 pays de la région du Sahel.

Il a adressé ses condoléances aux victimes de la récente attaque d’un campement touristique au Mali et réaffirmé on soutien aux forces internationales déployées dans la région.

Le chef de l’état français a déclaré que la force commune bénéficiera de l’appui de la France qui avait œuvré aux nations unies à la prolongation du mandat des forces onusiennes déployées dans la région.

« C’est cette complémentarité a encore dit le président français, qui créera la différence pour défier le terrorisme et le trafic des êtres humains à travers une approche participative entre les 5 pays du Sahel et la France. »

Emmanuel Macron a ajouté que la force commune du G5 ne saurait remplacer la force « Barkhane », mais que les deux forces travailleront ensemble, côte à côte.

Il est attendu que les chefs d’état des 5 pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) annoncent la création d’une nouvelle force commune chargée de combattre les groupes armés islamistes et le trafic transfrontalier dans cette région.
 
 
 
 














GABONEWS APAnews