Maître Abdoulaye Wade investi candidat à l'élection présidentielle de 2012


saharamedia
Dimanche 28 Novembre 2010



L'alliance  Sopi pour Toujours (AST), a investi  maître Abdoulaye Wade, président en fonction du Sénégal, candidat à l'élection présidentielle du 26 février 2012,  au cours d'un comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) tenu  dans la nuit du vendredi au samedi.

Une réunion qui a duré plus de 6 heures d'horloge et au cours de laquelle tous les membres de l'instance, à l'exception de deux (2), ont porté leur choix sur l'actuel chef de l'état du Sénégal.

Les personnalités ayant opposé leur rejet à cette candidature sont Idrissa Seck, ex premier Ministre, et un de ses proches, Pape Diouf, ancien ministre.

 

Mr Seck juge "irrécevable" la candidature de maître Wade "frappée par la limite à 2 mandats" en vertu de la  constitution, adoptée suivant la voie référendaire en 2001.

Il a promis de mener un combat pour l'invalidation de la candidature du représentant de l'Alliance Sopi pour Toujours (AST).

Les défenseurs de la candidature d'abdoulaye Wade invoquent le principe de la non rétroactivité de la loi, entrée en vigeur aprés la première élection de Wade en 2000.

Sans se  manifester publiquement, d'autres segments du PDS, proches notamment du président du Sénat, Pape Diop,pourraient adopter la même position que l'ancien chef du gouvernement, selon une partie de la presse sénégalaise du samedi

Maître Abdoulaye Wade est actuellement âgé de plus de 84 ans et ses détracteurs dénoncent un projet de dévolution dynastique du pouvoir de la part du président sénégalais.

Pour sa part, l'opposition considère la candidature de maître comme une violation de la loi fondamentale et a décidé de saisir le Conseil Constitutionnel.















GABONEWS APAnews