Mali : 11 soldats maliens tués dans un bombardement français


Mali-Sahara Media
Lundi 6 Novembre 2017



Mali : 11 soldats maliens tués dans un bombardement français
Des sources militaires maliennes ont révélé dimanche que 11 soldats maliens qui étaient détenus par le groupe « Daam (appui) Al Islam We Al Mouslimin » du Touareg Ag Ghali ont été tués fin octobre dernier dans la région de Kidal, au nord ouest du Mali,  lors d’un bombardement de l’armée française.

Selon l’agence France presse citant un responsable du ministère malien de la défense, les autorités avaient des preuves évidentes que les soldats étaient en vie avant la nuit du 23 au 24 octobre, et qu’ils avaient été tués lors d’un bombardement de l’armée française contre un groupe terroriste et que la partie malienne avait échangé les informations avec les français à ce propos.

La même source précise que les photos des soldats tués avaient concordé avec les informations disponibles et confirmées leur identité.

Une autre source militaire malienne a révélé qu’après le ratissage effectué par l’armée française après le bombardement de la base des djihadistes a confirmé la mort des détenus maliens entre juillet 2016 et mars 2017.
 
 
 














GABONEWS APAnews