Mali : Le Premier ministre Cheikh Modibo Diarra annonce sa démission après son arrestation par les putschistes


Sahara médias avec Agences
Mardi 11 Décembre 2012



Le Premier ministre malien démissionnaire, Cheikh Modibo Diarra
Le Premier ministre malien démissionnaire, Cheikh Modibo Diarra
Le Premier ministre malien, Cheikh Modibo Diarra, a annoncé ce matin, sur les ondes de la télévision du Mali, sa démission et celle de son gouvernement suite à son arrestation, durant quelques heures, par des militaires dépendant du capitaine Amadou Sanogo, chef de la junte qui avait déposé, le 22 mars dernier, le président Amadou Toumani Touré.
Le Premier ministre a, dans un discours très brefs, déclaré : « moi, Cheikh Modibo Diarra, je présente ma démission et celle de mon gouvernement », sans donner cependant la raison d’une telle décision.
Il a remercié ses collaborateurs et souhaité à celui qui lui succédera de réussir dans sa  mission, notamment la réunification du pays en arrivant à chasser les groupes islamistes armés d’un nord Mali qu’ils occupent depuis plus de sept mois.
La démission du Premier ministre malien survient quelques heures après son arrestation, à son domicile, par 20 militaires venus d’un camp près de Kati, et sur ordre du capitaine Amadou Sanogo, le chef de la junte ayant déposé Amadou Toumani Touré.
Un proche du Premier ministre, ayant assisté à l’arrestation, indique que Cheikh Modibo Diarra devait se rendre à Paris pour des consultations médicales. Il devait se rendre à l’’aéroport quand il a appris que ses valises ont été descendues de l’avion par des militaires. De même, un court enregistrement du Premier ministre, qui devait être passé incessamment, a été saisi par l’armée.
Cheikh Modibo Diarra a annoncé à maintes reprises son soutien pour une intervention rapide au nord Mali d’une force militaire étrangère.
 














GABONEWS APAnews