Mali : l’armée annonce la mort d’un commandant du groupe armé Macina


Mali-Sahara Media
Samedi 15 Juillet 2017



Mali : l’armée annonce la mort d’un commandant du groupe armé Macina
L’armée malienne a annoncé vendredi avoir tué un haut responsable militaire du groupe Macina, lors de violents combats dans le nord contre des éléments de ce groupe.

Une source militaire a confirmé pour l’agence France presse la mort de Bikay Sangari lors des combats vendredi.

Celui-ci serait responsable de différentes attaques contre la police ou les postes de douane, surtout le long de la frontière avec le Burkina Faso.

La mort de ce dirigeant du groupe Macina intervient après que les forces maliennes et françaises aient tué cette semaine des dizaines de combattants des groupes islamistes au nord du pays, alors qu’une attaque de ces groupes contre la police malienne a fait trois morts et 5 disparus.

L’armée française a annoncé jeudi que des dizaines de combattants des groupes armés islamistes ont été tués au cours des combats dans la zone Gao-Ansongo entre le 10 et le 12 juillet, grâce à l’utilisation d’un hélicoptère et d’un drone.
 
 














GABONEWS APAnews