Mali : le conseil de sécurité prévoit de sanctionner ceux qui violent l’accord de paix


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 2 Septembre 2017



Mali : le conseil de sécurité prévoit de sanctionner ceux qui violent l’accord de paix
Le conseil de sécurité a appelé à voter en faveur d’un projet de résolution présenté par la France qui prévoit la constitution d’une commission comprenant tous les membres du conseil, chargée de déterminer les individus ou les ensembles à intégrer dans la liste noire des nations unies.

En vertu de cette résolution, tous ceux qui seront intégrés dans cette liste seront interdits de voyage et leurs avoirs seront gelés.

Une commission d’experts sera constituée avec pour mission de surveiller l’application des sanctions prises et d’en informer le conseil.

La durée de ces mesures sera d’une année.

Le Mali a appuyé la démarche française dans une lettre au conseil de sécurité, réaffirmant que les violations répétées du cessez-le feu depuis le début du mois de juin dernier, menacent le processus de paix dans le pays.

Certains pays, comme la Russie et l’Ethiopie ont mis en doute l’importance d’un tel texte, ce qui laisse supposer le retard pour quelques semaines de l’adoption de la résolution.

Certains diplomates ont cependant annoncé que les négociations diplomatiques se sont accélérées et que la résolution pourrait être soumise au vote dès mardi prochain.

Toujours est-il que cette résolution sera soumise au vote avant que les ambassadeurs des pays membres du conseil ne tiennent leur réunion annuelle avec l’union africaine à Addis Abéba.
 


 

 














GABONEWS APAnews