Mali : les partisans du président Touré lancent un nouveau parti


saharamedia
Lundi 19 Juillet 2010



Mali : les partisans du président Touré lancent un nouveau parti

Les partisans du président malien Amadou Toumani Touré ont créé le 17 juillet 2010 à Bamako, une formation politique, le Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES), à deux ans de la prochaine présidentielle. L’actuel chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré, dit « ATT », qui achève en 2012 son second et dernier quinquennat a déjà affirmé qu'il ne serait pas candidat à un troisième mandat.

 

Même si les animateurs du PDES refusent pour le moment de le reconnaître, ils pensent bel et bien à la présidentielle malienne de 2012. A cette date, leur mentor, le président ATT ne sera plus dans la course et en tant qu’héritiers de son œuvre, ils veulent s’asseoir dans le fauteuil présidentiel. La configuration de l’instance dirigeante du Parti pour le développement économique et la solidarité le confirme : une véritable armée mexicaine au sein de laquelle on compte notamment au moins une vingtaine de vice-présidents, et plus de cinq ministres en exercice. Le président du PDES est un homme politique, Hamed Diane Semega, ministre de l’Equipement. Le vice-président quant à lui, est un homme d’affaire malien, Jamil Bittar. C’est connu, pour faire de la politique, et pour aller loin en politique, il faut des moyens, mais aussi des militants. C’est probablement pourquoi, dans la perspective de 2012, Bacary Togola, un important responsable du monde paysan au Mali a été également coopté. Mais les choses ne sont pas si simples. Des partis politiques maliens, comme celui au pouvoir, l’ADEMA (Alliance pour la démocratie au Mali) ou le RPM (Rassemblement pour le Mali) de l’ancien Premier ministre, Ibrahim Boubacar Keïta se disent prêts à en découdre avec le nouveau parti, et ils s’apprêtent à déclencher les hostilités.

Par RFI - Article publié le : dimanche 18 juillet 2010

 















GABONEWS APAnews