Mali : quatre personnes accusées de l’enlèvement d’une religieuse colombienne


Mali-Sahara Media
Mercredi 5 Avril 2017



Mali : quatre personnes accusées de l’enlèvement d’une religieuse colombienne
Le parquet général malien a accusé mercredi quatre personnes d’être à l’origine de l’enlèvement d’une religieuse colombienne le 7 février dernier.

Celle-ci avait été enlevée dans la localité de Karangasso, dans le nord Mali où elle travaillait dans un centre médical, à près de 300 kilomètres de Bamako.

Le procureur général chargé des affaires terroristes, Boubacar Sediki Samaké, dans une déclaration à la presse, a refusé de divulguer les noms des personnes arrêtées, mais une source proche de l’enquête a révélé que celle-ci étaient en lien avec le monastère  où se trouvait la religieuse.

Les enlèvements sont devenus une source de revenus aux différents groupes armés opérant dans la région comme par exemple Aqmi ou les Mourabitounes accusés d’avoir kidnappé, en décembre, un humanitaire franco-suisse, à Gao dans le nord Mali.

Pendant ce temps, HRW a accusé des groupes armés islamistes, des groupes locaux mais aussi l’armée malienne d’avoir commis, depuis janvier dernier, une série d’assassinats, 52 au total.
 
 














GABONEWS APAnews