Manifestations sévèrement réprimées ce vendredi par la police à Nouakchott


saharamedia
Vendredi 11 Mars 2011



La police a réprimé avec violence ce vendredi soir des dizaines de jeunes manifestants cherchant à occuper la place des anciens blocs, au centre la capitale Nouakchott, en leur lançant des grenades lacrymogènes et en bastonnant ceux qui étaient dans les lignes avancées.

Selon le correspondant de Sahara médias, les forces de l’ordre ont arrêté nombre de personnes qu’elle a sévèrement malmenées devant l’assistance. Cette intervention jugée violente par le correspondant de Sahara médias avait pour objectif d’empêcher les manifestants, qui ont bloqué les routes et brûlé des pneus, d’envahir la place du côté de l’Avenue Gamal Abdel Nasser.

Auparavant, la police avait demandé, par voie de haut parleur, aux manifestants de ne pas bloquer la circulation, en leur promettant de ne pas intervenir.

 

Le correspondant de Sahara médias a signalé également que les manifestants avaient livré à la police un individu qui avait blessé à l’arme blanche 3 personnes et que des hommes armés de couteaux se sont attaqués à des manifestants sur le lieu où il était prévu que la manifestation se déroule.

 















GABONEWS APAnews