Mauritanie Allemagne : Organisation d'un atelier sur la lutte contre les feux de brousse


saharamedia
Mardi 13 Juillet 2010



Les travaux d'un atelier national sur la lutte contre les feux de brousse, organisé par le ministère délégué auprès du premier ministre chargé de l'environnement et du développement durable en collaboration avec l'Agence allemande de coopération, au profit des délégués régionaux du ministère dans les wilayas pastorales, ont commencé lundi à Nouakchott. Cet atelier qui dure un jour va passer en revue les activités de lutte contre les feux de brousse et présenter les différentes techniques utilisées. Il mettra en avant les complémentarités entre les techniques manuelle et mécanique pour mener des réflexions en vue d'intégrer d'une façon systématique la technique manuelle dans la stratégie étatique de lutte contre les feux de brousse en prenant en compte les aspects de planification, organisationnel et financier de ce type de réalisation.
Prenant la parole à cette occasion, le ministre délégué auprès du premier ministre chargé de l'environnement et du développement durable, M. Ba Housseinou Hamadi, a indiqué que la gestion durable des pâturages grâce à des actions concertées contre les feux de brousse et une politique durable de mise en place et d'entretien des pare-feux constituent une priorité de son département et continuent d'avoir le soutien constant du président de la république Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.
Il a rappelé que la Mauritanie est un pays pastoral dont les écosystèmes sont fragilisés par la faiblesse des pluies et la pression du cheptel, ce qui nécessite une politique cohérente et durable pour la protection des pâturages.
Le ministre a considéré que la construction et l'entretien des pare-feux dans les wilayas agro-pastorales constituent jusqu'à présent la principale parade contre les feux de brousse. Dans ce cadre, a-t-il souligné, les pouvoirs publics consacrent une bonne partie du budget du département, soit 500 millions d'ouguiyas, à l'aménagement ou l'entretien des pare-feux.
M. Ba a indiqué que son département est disposé à expérimenter la nouvelle approche d'implication des populations locales dans la gestion de leur environnement en général et dans la mise en oeuvre et l'entretien des pare-feux.
De son côté, M. Mersmann Klaus, directeur de l'Agence allemande de coopération à Nouakchott, a appelé les participants à ne pas oublier la différence d'approche et certainement aussi la complémentarité bien fondée entre les installations manuelles et mécaniques des pare-feux sur le terrain.
La cérémonie d'ouverture a eu lieu en présence du ministre de l'intérieur et de la décentralisation, M. Mohamed Ould Boilil.

 

 















GABONEWS APAnews