Mauritanie : Demande pour la mise en place d’une commission de surveillance des prix


saharamedia
Lundi 10 Janvier 2011



Mauritanie : Demande pour la mise en place d’une commission de surveillance des prix

L’union générale des syndicats de Mauritanie a lancé un appel pour la mise en place d’une commission nationale de contrôle des prix et de suivi de l’évolution du pouvoir d’achat des citoyens ainsi que de ses répercussions possibles.

Le syndicat a ajouté que le pays « connaît depuis quelques mois, une hausse vertigineuse des prix des produits de base (riz, blé, sucre, laits, légumes, hydrocarbures), ce qui a contribué  à augmenté les difficultés que rencontrent les citoyens de manière générale, et ceux qui ont des revenus limités, de manière particulière ».

 

 

Il a également souligné que la situation présente est en contradiction avec la politique déclarée de l’Etat dans le domaine de la lutte contre la pauvreté, fustigeant au passage « la manière dont le gouvernement fait face à la détérioration du pouvoir d’achat des mauritaniens ».

Le syndicat a appelé « le président Ould Abdel Aziz à intervenir personnellement, pour tenir les promesses faites en matière d’amélioration des conditions de vie des populations, et pour éviter qu’une situation de famine pure que celle qui menace le pays actuellement n’entraîne des troubles qui menacent la paix sociale. »

Le syndicat a finalement demandé au président de prendre les mesures suivantes pour parer au plus pressé :

1 – Augmentation des salaires de manière à ce qu’ils suivent la courbe ascendante prise par la hausse des prix ;

2 –Subventionner sans tarder les prix de première nécessité à partir du budget de l’Etat, en supprimant les taxes douanières et en supportant toute augmentation des prix dans l’avenir ;

Redynamisation du rôle de la Sonimex qui est celui de permettre à tout mauritanien, quelque soit son revenu, d’avoir accès aux produits de base.















GABONEWS APAnews