Mauritanie : Des économes et des surveillants généraux demandent au Premier ministre de tenir ses promesses


saharamedia
Lundi 4 Juillet 2011



Des dizaines d’anciens économes et surveillants généraux ont organisé, lundi matin, un sit-in devant l’Immeuble du Gouvernement, demandant la mise en œuvre de l’accord convenu entre leurs délégués et le ministre d’Etat chargé de l’Education.

Et selon les organisateurs de cette manifestation, l’actuel ministre d’Etat, alors ministre de l’Enseignement secondaire, avait rendu au ministère de l’Enseignement fondamental quelque 459 économes et surveillants généraux, qui ont reçu de nouvelles propositions (conseillers pédagogiques, administration centrale, directions régionales, inspections, transfert à Nouakchott) à la place de celles qu’ils occupaient jusqu’alors.

Quatre mois après la signature de cet accord, le ministère fait savoir à ces économes et surveillants généraux qu’il est impossible de mettre en œuvre une telle mesure, à cause de l’ancienneté de certains, de l’absence de la demande au niveau des conseillers pédagogiques.

Après la nomination de Ould Bahiya au poste de ministre d’Etat, il a promis la création d’attaché d’administratif au niveau des DREN, sur instruction émanant du Premier ministre, le 25 février 2011 et, depuis, les économes et les surveillants généraux attendent toujours.

 















GABONEWS APAnews