Mauritanie : Deux centrales accusent le gouvernement de vouloir limiter le droit des travailleurs à la grève


saharamedia
Mercredi 2 Novembre 2011



La Confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM) et la Confédération nationale des travailleurs de Mauritanie (CNTM) ont accusé le gouvernement d’œuvrer en vue de limiter ce qu’elles ont qualifié « la diminution des libertés syndicales et notamment le droit des fonctionnaires d’aller en grève ».

Dans un communiqué commun, dont une copie est parvenue à Sahara média, les deux centrales disent ne pas  cacher leur angoisse « face à cette grave déviation dictatoriale qui ne présage pas d’un avenir prometteur pour le principe du dialogue entre les partenaires sociaux, de façon à garantir aux travailleurs leurs droits », selon les termes du communiqué.

Les centrales soupçonnent le gouvernement de chercher à apporter des amendements aux dispositions de loi 207/71, en date du 05/08/1971 relative au droit des fonctionnaires d’aller en grève.















GABONEWS APAnews