Mauritanie-FAO : 2,5 millions de dollars pour appuyer l’agriculture


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 30 Mars 2016



Mauritanie-FAO : 2,5 millions de dollars pour appuyer l’agriculture
La Mauritanie et le fonds des nations unies pour l’agriculture (FAO) ont signé mercredi trois accords de coopération au terme desquels l’organisme onusien accorde à la Mauritanie 2.5 millions de dollars pour appuyer le secteur agricole et le développement des techniques de la culture du palmier dattier.

L’accord a été signé par la ministre de l’agriculture, Mme Lemina mint El Kotob O. Moma et le représentant de la FAO en Mauritanie.

Le premier accord porte sur le renforcement des capacités des techniciens dans la lutte contre les termites rouges apparues récemment dans les palmeraies à Tidjikja.

Le cout de cette opération est de 148 millions d’ouguiya et sa durée un an.

La deuxième convention est destinée à appuyer la culture des légumes à travers la vulgarisation et la formation pour une durée de 18 mois.

Objectif visé assurer l’autosuffisance de la capitale en légumes.

La troisième convention est destinée à un programme régional destiné à gérer et développer la surveillance des techniques de la culture du palmier en Mauritanie, en Tunisie et dans le royaume du Maroc.

Ce programme permettra d’échanger les expériences dans le domaine de la recherche et l’uniformisation des approches les plus adéquates pour une exploitation appropriée des produits oasiens dans les pays concernés.

Dans un mot prononcé à cette occasion, la ministre a dit que ces accords constituent une priorité pour son département et qu’ils consacraient un nouveau jalon dans la coopération entre la Mauritanie et la FAO qui est un partenaire stratégique pour le pays.

Mint Moma a rappelé les différents programmes mis en chantier en milieu rural en faveur des populations déshéritées.

Pour sa part le représentant de la FAO a rappelé l’importance de ces prêts pour la Mauritanie et qui s’inscrivent dans le cadre du programme de l’état signé entre les deux parties en 2013.

A travers cet appui multisectoriel, a encore dit le représentant de la FAO, mon organisme s’engage à appuyer le processus de développement de la Mauritanie en général et particulièrement dans celui du secteur de l’agriculture.
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews