Mauritanie : Grâce présidentielle pour des défenseurs de droits de l’homme et d’autres personnalités


saharamedia
Dimanche 13 Février 2011



Des sources généralement bien informées ont révélé à Sahara média que le président Mohamed Ould Abdel Aziz pourrait prononcer une grâce présidentielle à l’occasion de la fête d’Id El Maouloud (naissance du Prophète, PSL) au bénéficie de défenseurs de droits de l’homme d’autres personnalités actuellement incarcérés à Nouakchott.

Ces sources ont indiqué que le président Aziz a donné les instructions au gouvernement pour procéder à l’élargissement des militants des droits de l’homme, précisant que cette « grâce ne concerne pas, cette fois-ci, les éléments salafistes ».

Le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, avait demandé, au président Aziz de libérer l’activiste des droits de l’homme, Biram Ould Abeid et ses compagnons alors que le capitaine à la retraite Breika Ould M’Bareck avait adressé une lettre au président de la République le suppliant de mettre un terme à l’incarcération de l’ancien directeur national de Procapec, Ahmed Ould Khattry.

 

 















GABONEWS APAnews