Mauritanie : L’Ufp demande l’arrêt immédiat des opérations d’enrôlement des populations qu’elle juge entâchées d’irrégularités


saharamedia
Lundi 11 Juillet 2011



L’Union des forces de progrès (UFP), parti d’opposition mauritanien, a demandé aux autorités du pays d’ordonner « l’arrêt immédiat » des opérations d’enrôlement des populations démarrées il y a deux mois, considérant qu’une telle action « est dangereuse pour l’unité nationale », à cause de « ses procédures tendant à l’exclusion ».

Dans un communiqué dont une copie est parvenue à Sahara média, la formation que dirige Mohamed Ould Maouloud exige également une « révision globale » de l’action menée par l’Agence nationale chargée de l’état-civil depuis 2008 en vue de réactualiser ses données loin de tout particularismeà caractère racial, tribal ou politique ».

A noter que c’est le président Mohamed Ould Abdel Aziz qui avait donné le coup d’envoi, en mai dernier, à partir de la moughataa de Sebkha à Nouakchott, de cette opération d’enrôlement destinée à doter les citoyens mauritaniens de pièces d’état-civil sécurisées.

 

 















GABONEWS APAnews