Mauritanie : La CNTM demande la libération immédiate des étudiants détenus


saharamedia
Mercredi 18 Mai 2011



La Confédération nationale des travailleurs de Mauritanie (CNTM) a demandé la libération immédiate des étudiants arrêtés hier mardi par la police suite aux troubles qu’a connus l’Institut supérieur des études et recherches islamiques (ISERI).

Dans un communiqué de la CNTM dont Sahara média a reçu une copie, la confédération attire l’attention des autorités « sur la nécessité de respecter les chartes et conventions internationales qui reconnaissent le droit à l’exercice des activités syndicales et la lutte pacifique », ce qui exige, ajoute l’organisation syndicale, que « les représentants des étudiants soient convoqués et de les inviter au dialogue ».

La CNTM a vivement dénoncé ce qu’elle a qualifié de « connivence troublante entre l’administration et la police » et qui est « devenue une pratique courante contraire à la loi et des conventions internationales », selon son expression.















GABONEWS APAnews