Mauritanie : La SNIM pose de nouvelles conditions aux sociétés intermédiaires pour continuer de travailler avec elles


saharamedia
Jeudi 16 Juin 2011



La Société nationale des industries et des mines (SNIM) vient de poser de nouvelles conditions aux sociétés intermédiaires pour qu’elle continue à coopérer à elles.

La SNIM donne à ces sociétés jusqu’au début du mois de juillet pour se conformer à ces nouvelles exigences formulées comme suit :

 

-          La société intermédiaire doit être soumise au Code du commerce mauritanien ;

 

-          Elle doit disposer d’un siège, d’une équipe d’encadrement pour superviser le travail dans 3 ateliers différents et l’existence d’un programme de gestion, avec une comptabilité et un registre du personnel ;

-          Des attestations de payement d’impôts, de règlements à la CNSS ;

-          Disposer des moyens de transport des travailleurs de et vers le lieu de travail ;

-          Disponibiliser des tenues de travail aux travailleurs ;

-          Donner aux travailleurs les outils nécessaires à l’accomplissement de leurs missions ;

-          Munir les travailleurs de badges permettant de les reconnaître.

 















GABONEWS APAnews