Mauritanie : Le Parlement décide d’interpeller le Premier ministre et la majorité des membres du gouvernement


saharamedia
Vendredi 27 Mai 2011



Le conseil des présidents de l’Assemblée nationale a achevé sa réunion consacrée à la question de l’interpellation des membres du gouvernement.

Sahara média a appris, dans ce cadre, qu’il a été convenu d’interpeller le Premier ministre Moulay Ould Mohamed Laghdaf et la majorité des membres du gouvernement, au cours de la présente session considérée, par bon nombre d’observateurs, comme la plus tendue dans l’histoire du parlement mauritanien, du fait peut-être qu’elle est la dernière avant les prochaines élections législatives prévues, en principe, fin 2011.

Et selon une source sûre, les députés de l’opposition ont décidé de poser plus de 20 questions orales aux membres du gouvernement, y compris au Premier ministre, Moulay Ould Mohamed Laghdaf, qui sera interpellé à propos du dossier de la gabegie.

 

Et dans ce qui est une première, les députés de la majorité ont décidé de poser 7 questions à autant de ministres à propos de leurs secteurs. Cela arrive après une récente rencontre entre le Premier ministre et les représentants des députés de la Majorité, ce que d’aucuns ont considéré comme un encouragement du Gouvernement aux élus le soutenant de poser des questions qui lui permettraient de défendre son bilan, d’un côté, et de montrer, pour une fois, que poser des questions qui fâchent, ce n’est pas seulement le propre de l’opposition. Une telle stratégie serait destinée, toujours selon ces observateurs, à montrer aux partenaires au développement de la Mauritanie, que le parlement mauritanien « fonctionne bien », suivant les principes démocratiques reconnus internationalement.















GABONEWS APAnews