Mauritanie : Le chef des négociateurs de l’Opposition met en garde contre les risques d’échec de la mise en œuvre des clauses du dialogue


saharamedia
Jeudi 20 Octobre 2011



Le chef des négociateurs de l’opposition au dialogue national qui a pris fin hier mercredi au Palais des Congrès, Boidiel Ould Houmeid, a mis en garde contre les risques d’échec de la mise en œuvre des clauses de l’accord convenu entre la Majorité et les partis d’opposition.

Le président du parti Al Wiam, engagé dans le dialogue avec la Majorité aux côtés de trois autres formations de l’Opposition (APP, Sawab, Hamam) a déclaré, lors de la cérémonie de signature de l’Accord, en présence du président mauritanien Ould Abdel Aziz, que le dialogue de « réinstaurer la confiance entre les acteurs politiques et de dépasser les divergences ».

Il a aussi indiqué que les résultats d’une telle concertation sont « un acquis non seulement pour ceux qui y ont pris part mais pour la Mauritanie entière dans son existence, son équilibre social et ses orientations démocratiques ».

 

L’important, poursuit Ould Oumeid, est d’avoir privilégier la voie du dialogue dans la recherche de solutions aux problèmes nationaux, ajoutant que la mise en œuvre des clauses de l’Accord « dépend de la volonté et de la responsabilité des dirigeants politiques de la Majorité ».















GABONEWS APAnews