Mauritanie : Le parquet requiert des peines allant de 15 ans de prison ferme à la perpétuité contre les auteurs d’actes terroristes


saharamedia
Dimanche 16 Octobre 2011



Le parquet général près du tribunal de Nouakchott a requis ce dimanche, des peines allant de 15 ans de prison ferme à la perpétuité, avec travaux forcés, contre les auteurs d’actes liés au terrorisme.

Cinq personnes accusées de terrorisme sont jugées, ce dimanche, à l’ouverture de la troisième session pénale pour l’année 2011, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il s’agit de :

-          Mohamed Lemine Maleck, accusé de récolte d’informations au profit d’une puissance étrangère (prisonnier) ;

-          Béchir Sidi Bey, accusé d’avoir tenté de recruter des individus pour accomplir des actes terroristes (prisonnier) ;

-          Lemrabott Ould Mohamed Mahmoud, accusé d’avoir tenté d’intégrer un regroupement à visée terroriste (prisonnier) ;

-          Cheikh El Mehdi Ould Sidi Mohamed (prisonnier) ;

-          Ebaya Ould Mohamed Lemine (prisonnier).















GABONEWS APAnews