Mauritanie : Le parti APP critique certains milieux de l’opposition et décide d’entrer dans un dialogue avec le pouvoir


saharamedia
Mercredi 15 Juin 2011



Mauritanie : Le parti APP critique certains milieux de l’opposition et décide d’entrer dans un dialogue avec le pouvoir

L’Alliance populaire progressiste (APP), parti d’opposition que dirige le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, a défendu sa nouvelle ligne politique qui se veut conciliatrice avec le pouvoir, en cherchant à promouvoir un dialogue qui tient compte des conditions difficiles que traverse le pays.

Dans un document intitulé « quand et comment la position sera juste », dont Sahara médias a reçu une copie, l’APP se livre à une critique tacite de l’attitude de certains milieux de l’opposition, avec lesquels la formation du président de l’Assemblée nationale est en divergence, depuis un certain temps, sur la question du dialogue avec le pouvoir.

L’APP a renouvelé la possibilité d’entrer seule dans ce dialogue avec le pouvoir si les autres formations de la COD (Coordination de l’opposition démocratique) rechignent toujours à franchir un pas dans ce sens.

Enfin, l’APP a critiqué certains articles parus récemment sur ses positions jugeant que leurs auteurs partent souvent de préjugés et ne poussent pas très loin leur analyse sur la réalité de la situation dans le pays et l’évolution qu’il a traversée durant ces dernières années.

.















GABONEWS APAnews