Mauritanie : Le parti HATEM dénonce ce qu’il a qualifié de « militarisation » des institutions d’enseignement


saharamedia
Vendredi 20 Mai 2011



Le parti Hatem a dénoncé le recours des autorités à ce qu’il a qualifié de « militarisation des établissements d’enseignement et sa propension à faire face aux revendications professionnelles et populaires par des répressions policières qui risquent, à la longue, d’aggraver la crise ou lieu de la résoudre ».

Dans un communiqué dont Sahara média a reçu une copie, le parti Hatem dit refusé catégoriquement « toutes sortes de violences contre les manifestants » sa dénonciation de l’entrée des forces de l’ordre dans l’enceinte universitaire.

Il a appelle ainsi les autorités à libérer sans tarder les étudiants arrêtés et à « faire évacuer les lieux de toutes présences policières » et à travailler plutôt pour le règlement de la crise de l’Institut supérieur des études et recherches islamiques (ISERI) en recourant à la négociation avec les étudiants ».

 

 















GABONEWS APAnews